LA FETE DE MARIE-MADELEINE

                                                ET
 
                           LES JOURS CANICULAIRES




                 Nommés ainsi ,   nous entrons dans la période de l'année

    où  SIRIUS, l'étoile la plus brillante du ciel  se lève dans la

    constellation DU CHIEN ou de LA CANICULE .

                 Le calendrier stellaire Romain la fait se lever le 25 Juillet .

    C'est la période la plus chaude de l'année, symboliquement la

    vitalité de l'élement  FEU ( Véhicule IGNE  ) , la plus forte .

 
 
 
 
                  Dans ce cycle de jours l'Eglise place un certain nombre

      de fêtes majeures de son calendrier liturgique, avec en premices

      SAINT-ELIE le 20 Juillet .  Nous ne pouvons pas ne pas évoquer

      son ascension céleste sur un " CHAR DE FEU "   (  2 Rois 2 )

                   Le 21 Juillet fête SAINT-VICTOR de Marseille (nous y

     reviendrons ulterieurement )

      







                    Le 22  Juillet fête  MARIE-MADELEINE .  Première

     personne à avoir vu le Christ ressucité, qui , la légende le dit, émigra

     vers la Gaule, parvint aux Saintes-Maries de la Mer, avec MARTHE

    fêtée le 29 JUILLET, vécue recluse dans la grotte de la SAINTE-

    BAUME  où elle y mourut et fut ensevelie dans la crypte de Saint-

    Maximin, qui devint ainsi le troisième tombeau de la Chrétienté .

     La légende nous dit aussi qu'elle fut régulièrement "transportée"

      dans les airs par un cortège d'anges .
 


                  



                  Suit le 25 SAINT-JACQUES , la légende le fit accoster dans

     une barque sans  gouvernail , dans un lieu en  Espagne qui

     s'appelle aujourd'hui SAINT-JACQUES de COMPOSTELLE .

                    Par une belle nuit d'été, du sommet de la Sainte-Baume,

     au SAINT-PILON , la voie lactée , comme un sillon dans le ciel se

     projette vers l'Ouest , véritable champ d'étoiles "Campus Stella " ,

     s'abandonnant dans l'océan .


 
 
Le 25 fête aussi SAINT-CHRISTOPHE, représenté dans la
 
vieille iconographie byzantine avec une tête de chien
 
 
 
 

                   Le 26 fête SAINTE-ANNE , mère de la  VIERGE .


 

                   Le 27 , la fête des SEPT DORMANTS , invite à une

     évocation caniculaire complexe ( Nous en reparlerons plus

     précisement dans une autre occasion, en rapport avec la cuve de

     sarcophage dans la crypte de l'ABBAYE de SAINT-VICTOR .)

     Cette fête, commune aux Catholiques et aux Musulmans ( Sourate

     de la Caverne ) nous donne l'histoire de sept jeunes gens et leur

     CHIEN   fuyant les persécutions, se reclurent dans une grotte à

      EPHESE . Ils" s'endormirent" pendant 372 ans nous dit-on .  A leur

      réveil , le monde n'est plus le même , un nouveau cycle s'est

      manifesté .




 

                   La nuit du 10 Aout verra tomber les " LES LARMES DE

     SAINT-LAURENT " sous forme d'étoiles filantes . Laurent,

     patron des rôtisseurs , MAITRE DU FEU , est souvent representé

     avec un grill à la main (martyr )





 

                        
                         Ces Jours Caniculaires vont se clôturer par le cycle de

      l'ASSOMPTION DE LA VIERGE fêtée le 15 Aout, qui "épousant"

       le  VEHICULE IGNE à l'image d'Elie, va " monter au Ciel " ,

       réintegrer pour l'éternité les espaces célestes virginaux .








 
                          La Vierge , Elie , Marie-Madeleine , Les Sept Dormants,

      la proximité calendaire et aussi géographique de ces fêtes  centrée

      sur Ephèse et la Sainte-Baume , sous le patronnage de la puissance

      du FEU DIVIN , le vehicule igné du char d'Elie , nous laisse

      entrevoir toute la richesse symbolique de ce cycle que nous ne

      pouvons qu'effleurer ici .


                                Je donnerais pour conclure cette brève évocation,

      ce poème inspiré , de ma compagne Christine De Dianous :


                              SAINTE BAUME SACREE

                                            + + +



        Seule dans la forêt enchantée

        Avec les oiseaux, les chênes et les rochers

        Dans ta grotte, ta baume sacrée

        Tu habitais...

        Près de la source

        Seule avec les anges

        Tu pleurais

        Comme les étoiles qui scintillent à travers bois .

        Marie Madeleine

        Egrenez vos prières sacrées ,

        Soufflez de votre souffle léger

        Sur mon désarrois...

        Rallumez ma petite flamme vacillante

                                            +++

         Avec les anges et l'Esprit Saint

         Aidez nous par votre présence

         Et vos chants dans la forêt .
                                            

     
                                                                le 24 Juillet 2013

                                                         en la fête de Sainte  Christine