LOUIS BRAUQUIER

                      PEINTRE ET POETE




     L'homme passe sa vie à larguer des amarres,
     Puis, quand il est saisi dans le calme du port,
     Pour peu qu'à l'horizon une fumée l'appelle,
     Il regrette à nouveau la liberté des mers;

     La liberté des mers avec leur solitude,
    Qui parleront toujours au sel de notre sang,
    Où, plus que le printemps enchanteur de
                                                          la terre,
    Tardif est l'alizé pour le cœur qui l'attend.


                                    Louis Brauquier
                                 
                                " Eau douce pour navire "










































                  Nous connaissons l'œuvre du grand


      poète Marseillais qui publia son premier


     recueil en 1922 " Et l'au delà de Suez " ,


      employé par les Messagerie Maritimes, il


     passa sa vie à voyager et à faire voyager à


    travers ses poésies qu'il écrivit aux quatre


    coins du monde . Son œuvre poétique


    complète a été éditée il y a quelques années


    aux Editions de la Table Ronde sous le titre


     " Je connais des îles lointaines " .


                  Nous connaissons moins, par contre


     son travail de peintre. Autodidacte, il peignit


     avec ses sentiments à travers une peinture


     que l'on qualifierait aujourd'hui de "naïve"


     dans laquelle se retrouve le même élan de


     sincérité et d'invitation au voyage que l'on


     respire dans ses poèmes.


              Remercions Michel Schefer d'avoir


     édité ce beau port-folio , florilège de


     poésies et choix de tableaux de Louis


     Brauquier,  en 1982, tiré à 500 exemplaires


    et devenu quasiment introuvable


     aujourd'hui.




  


                          Mais pas à la Librairie Liber!